À l’attaque de la chlordécone

Oriane DELLA-NEGRA

...

Sciences en bulles : ma thèse en BD.

Public

Familles

Résumé

Oriane Della-Negra fait partie des 10 doctorants mis en lumière dans le livret 2020 de la Fête de la science des ministères en charge de la recherche et de la culture. Elle expose son travail de doctorat de l’Université d’Évry, réalisé au laboratoire Genoscope, en BD !

« On le sait, les pesticides ont parfois des effets délétères sur la santé. C’est le cas d’un insecticide, la chlordécone, utilisé entre 1972 et 1993 dans les Antilles françaises pour protéger les bananiers contre le charançon. Cette molécule s’est révélée non seulement toxique, mais également persistante dans les sols. Résultat : de graves problèmes de santé publique et plus de 90 % de la population antillaise contaminée !
Mon rôle est de comprendre les processus de transformation de la chlordécone. En équipe, nous avons dégradé la molécule à l’aide de bactéries, de différentes façons. J’ai ainsi identifié cinq familles de produits de transformation. Et, à ma grande surprise, j’ai retrouvé la plupart d’entre eux dans les sols antillais !
Contrairement au postulat communément admis, mes résultats montrent qu’une dégradation de la chlordécone impliquant vraisemblablement des bactéries y serait donc naturellement à l’œuvre. Voilà de quoi donner de l’espoir et envie d’aider la nature ! »